Mes dernières chroniques

Mes dernières chroniques
           

dimanche 16 septembre 2018

[CHRONIQUE LITTÉRAIRE] La ronde des saisons, Tome 1 : Secrets d'une nuit d'été de Lisa Kleypas

Poche: 378 pages
Editeur : J'ai lu (2 janvier 2013)
Collection : J'ai lu Aventures & Passions
Langue : Anglais
ISBN-10: 2290059706
ISBN-13: 978-2290059708



Quatrième de couv'

Dénicher la perle rare dans la haute société est loin d’être facile, Annabelle Peyton le sait. Et ce n’est pas ce malotru de Simon Hunt qui aura ses chances auprès d’elle. Lui qui a a osé prétendre qu'elle serait sa maîtresse ! Enrichi dans l'industrie, ce fils de boucher n'est pas un bon parti. Même s’il embrasse divinement bien...




Mon avis

Nous sommes à l’époque victorienne, à Londres en 1843. On suit quatre filles de la haute société qui peine à se trouver un mari avant la fin de la saison. Elles ont chacune leur caractère et ce tome est sur le personnage d’Annabelle, qui est une aristocrate sans le sou depuis le décès de son père qui a laissé la famille criblée de dettes.
Une romance comme je les aime. Pas de suspense à en attendre, mais plutôt une curiosité quant à la manière dont les événements vont se dérouler. 

L’auteur a un joli style, un vocabulaire totalement raccord avec l’époque abordée. On est totalement immergé dans les convenances de l’époque, les tracas de la haute société, la sauvegarde de la réputation à tout prix… 

Une époque où dans la société les différences entre les classes ainsi que les préjugés de l’époque et la noblesse voulant garder leur statut de privilégié sont abordés. On est à l'aube du changement, le début de la révolution industrielle. 
On n’y voit un peu les tracas et les peurs des aristocrates quant aux nouveaux riches qui sont mal vus et je trouve que cette univers est très bien décrit par l’auteur. On ressent le poids des traditions et de l'étiquette. Les personnages sont pour la plupart attachants. 

En effet, comme évoqué plus haut, chaque personnage a son caractère, sa personnalité, sa façon d’être, et surtout chaque personnage vient d’un milieu et/ou à une famille différente. Du coup, je pense que la saga permettra d’aborder différents points de vue en fonction de la vie de chacun. 

Le style de l’auteur est fluide et soutenu. Les descriptions sont détaillées et très immersives pour le lecteur. On vit au rythme d’une saison avec les personnages et on y découvre ses bals, ses fêtes, ses buffets et autres oisivetés de la Haute société.

J’ai beaucoup aimé ma lecture, en effet déjà je suis très fasciné par cette époque, et puis j’ai trouvé que l’auteur rendait vraiment cette époque très accessible aux lecteurs, on a l’impression de la toucher du doigt, d’avoir finalement ses personnages juste devant nous en train de vivre leur vie d’aristocrates. Cela fait à la fois rêver et puis on se surprend à comprendre un petit peu les carcans que cela engendre également. 
Beaucoup de choses sont fixés sur les qu’en-dira-t-on, sur la réputation où finalement une femme ne peut pas se promener sans avec un homme sans chaperon, par exemple, parce que ça sera automatiquement mal vu et elle serait totalement déshonorée.
Quand on fait le parallèle avec notre société actuelle, ça nous paraît tellement ridicule ce genre de préjugé et c’est dans ces moments-là qu’on se rend compte que finalement les mœurs ont beaucoup évolué. 

En bref, une très bonne lecture, je continuerai sans conteste la suite de cette saga qui se compose de cinq tomes abordant une saison de l'année différente et les retrouvailles en dernier tome. J’ai hâte de retrouver ses personnages et surtout les sœurs américaines qui m’ont totalement fasciné et qui vont sûrement créer un décalage entre les nouveaux riches américains et l’aristocratie anglaise… 





Ma note
4/5

lundi 10 septembre 2018

[CHRONIQUE LITTERAIRE] Le Seigneur des Anneaux Tome 2 Les deux Tours de JRR TOLKIEN livre audio


De : J. R. R. Tolkien
Lu par : Thierry Janssen
Série : Le seigneur des anneaux, livre audio 2
Durée : 18 h et 8 min
Version intégrale Livre audio
Date de publication : 18/04/2018
Langue : Français
Éditeur : Audiolib

Chronique tome 1

Quatrième de couv'


Les deux Tours, deuxième partie du Seigneur des anneaux, poursuit le récit des aventures de Frodo et de ses compagnons, lancés dans leur périple en Terre du Milieu. Tandis que Merry et Pippin rencontrent les fascinants Ents de la forêt de Fangorn, Aragorn, Gimli et Legolas affrontent les Orques et les Cavaliers du Rohan, avant de rencontrer un mystérieux cavalier blanc. Frodo et Sam, de leur côté, suivent Gollum le long des chemins périlleux qui mènent vers le royaume du Mordor, le seul lieu où l'Anneau pourrait être détruit.


Mon avis

Je remercie Audible pour ce partenariat !

Nous continuons la suite des aventures de Frodo et Sam dans la quête pour la destruction de l’anneau unique tandis qu’ Aragorn essaye de rassembler les forces contre le Mordor. 

Thierry Janssen est extraordinaire dans sa performance de lecteur. Il met en perspective tous les personnages du livre, il reste complètement dans la lignée du tome 1 en terme de mise en immersion. La suite de la saga fut un vrai plaisir à écouter. Il se passe beaucoup de choses dans ce tome, L’univers de Tolkien s’étend. Il est assez difficile d’écrire une chronique sur une œuvre majeure en terme de fantasy car il est indéniable que c’est une œuvre inégalée à ce jour. Du coup, je préfère focaliser ma critique sur l’expérience de ce livre audio. Comme évoqué, déjà dans la chronique du tome 1, la lecture rajoute de la magie à cet univers. Et je reste convaincue que la performance du lecteur y est pour beaucoup. Le livre audio rend cet univers accessible et ouvert. La lecture donne vie aux personnages et rend l’ambiance attractive. Il n’y a pas de musique d’ambiance mais cela ne gêne pas. En effet, la musique d’ambiance est réservée au changement de chapitre. Cet univers en devient totalement fascinant car la lecture fait vraiment appel à une imagination, et c’est vrai que comparé aux films, étant donné qu’il y a des scènes en plus, il y a un gros travail d’imagination à faire.

En bref, toujours une excellente expérience de lecture qui est un véritable coup de cœur pour moi grâce à la performance hors norme de Thierry Janssen. Le tome 3 sera sûrement aussi un vrai régal pour les oreilles et l’imagination.

Ma note
5/5




mercredi 29 août 2018

[CHRONIQUE LITTERAIRE] Piègés de Christy Saubesty


Edition : France Loisirs
424 pages
Référence : 10037137






Quatrième de couv'

Londres, 1853.
Aaron Wendell, riche héritier à la réputation sulfureuse, n'imaginait pas que sa vie serait bouleversée par une banale partie de campagne. Pas plus que la jeune Abigail Fischer, qui pensait avoir connu suffisamment de drames pour toute une vie. Dans leur dos, les jalousies s'exacerbent et dans l'ombre, l'ennemi les guette...


Mon avis

Tout d’abord, je remercie les éditions France Loisirs pour ce service presse.

Londres, à l’époque victorienne dans l’aristocratie anglaise. Pour moi ce fut une lecture palpitante, une intrigue posée des premières pages. L’aristocratie est au cœur de cette histoire. J’ai beaucoup aimé être plongée dans cette époque avec ses uses et coutumes, ses manigances et surtout d’être confrontés aux qu’en-dira-t-on, et de voir ce que les personnages sont prêts à faire pour sauvegarder leur réputation. Je ne connaissais pas du tout cette autrice et quand France loisirs m’a proposé ce service presse, je me suis laissé tenter. 

Le style de l’auteur est fluide et assez recherché à la fois. En effet, elle use du vocabulaire de l’époque. Elle m’a totalement immergé dans l’époque victorienne. Des descriptions à la fois détaillées mais pas trop lourdes nous permettent de nous laisser emporter facilement dans cette époque. On a l’impression de se balader dans Londres avec ses boutiques de mode, et ses hôtels particuliers. On ressent également le poids de la réputation, des traditions de l’aristocratie et de la noblesse, du regard des pairs et cette quête incessante d’être bien vu de la haute société, afin de s’assurer et de garder une certaine position. J’ai beaucoup aimé l’univers de l’autrice et ses personnages ne sont par contre pas forcément attachants mais cela n’enlève rien à l’intérêt de l’histoire.

Il n’y a pas beaucoup de rebondissements dans cette histoire, ce n’est pas le but, on suit les personnages un peu au jour le jour dans leur vie dans les hautes sphères de la société ainsi que leur évolution dans leurs vies publique et privée, néanmoins on comprend assez vite qu’il y a de terribles secrets et on attend de connaître le dénouement. En toile de fond, entre les traditions du mariage arrangé afin d’éviter les scandales, j’ai trouvé qu’il y avait aussi une touchante histoire d’amour. J’ai beaucoup apprécié le personnage de Wendell par son côté froid et mystérieux, à la réputation assez sulfureuse, et dont on voit l’évolution tout au fil du roman. Une évolution assez positive que j’ai beaucoup apprécié. On est typiquement dans une romance assez symbolique du genre, dans une atmosphère victorienne qui fait rêver, au beau milieu de l’aristocratie avec ses codes.

En bref, ce fut une très bonne lecture, dans cette époque que j’adore. Je me suis vraiment laisser emporter, d’ailleurs je n’ai pas réussi à l’acheter ce livre du début à la fin.

Ma note
4/5

dimanche 26 août 2018

[CHRONIQUE LITTERAIRE] Le retour des Highlanders tome 2 : Le Séducteur de Margaret MALLORY


Poche: 480 pages
Editeur : Milady (24 août 2012)
Collection : HISTORIQUE
Langue : Français
ISBN-10: 281120816X
ISBN-13: 978-2811208165


Chronique tome 1

Quatrième de couv'

Réputé pour son habileté à manier l’épée et à briser les cœurs, Alex MacDonald a fait le serment de ne jamais se marier. Pourtant son chef de clan lui demande le sacrifice ultime – épouser Glynis MacNeil, la fille d’un allié. Il fait alors la connaissance de la jeune femme, une rare beauté, connue dans tous les Highlands pour son caractère rebelle. Échaudée par les infidélités de son précédent mari, Glynis refuse de se laisser amadouer par un autre coureur de jupons. Mais Alex n’est pas n’importe quel séducteur…


Mon avis

Une lecture détente, voilà le maître mot de cette romance historique. J’avais bien aimé le tome 1 de cette saga « Le retour des highlanders ». Celui-là, je l’ai trouvé très -trop- simple, simpliste, parfait pour une lecture d’été car il n’y a aucune prise de tête. Les personnages sont attachants. Il y a beaucoup de rebondissements, voire même trop car les dénouements sont beaucoup trop rapides à mon goût. En effet, il n’y a pas assez de développement et les actions se passent assez vite. 

Parfois il y a des dialogues assez creux. L’aspect historique n’est vraiment pas creusé, c’est clairement pas le but de cette histoire. Cela tourne pas mal autour du sexe dans ce tome, ce qui n’avait pas été le cas pour le tome 1. D’ailleurs, cela peut s’avérer très gênant car toutes les occasions sont bonnes pour l’évoquer. 

Pour ma part, j’ai trouvé qu’il n’y avait aucun suspense car on sait déjà comment cela va se terminer. Il ne faut pas être très exigeant avec ce type de romance pour pouvoir l’apprécier : malgré le fait que cela se passent en Ecosse avec des highlanders très viriles, on est loin de la saga Outlander. Ce livre se lit assez vite. La plume de l’auteur est très simple, très facile à lire et fluide, il n’y a aucune difficulté. C’est vraiment de la lecture « pas de prise de tête » par excellence.

En bref, une bonne lecture détente avec des persos assez attachants, beaucoup de rebondissements et un peu de fesse.


Ma note
3/5

mardi 21 août 2018

[CHRONIQUE LITTÉRAIRE] Après toi de Jojo MOYES


Poche: 576 pages
Editeur : Milady (19 mai 2017)
Collection : Milady Romans
Langue : Français
ISBN-10: 2811219676
ISBN-13: 978-2811219673


Chronique tome 1



Quatrième de couv’

Un an et demi après avoir exaucé le voeu de Will, qui souhaitait bénéficier du suicide assisté, Lou quitte sa ville natale où elle est la cible de critiques. Elle commence une nouvelle vie à Londres, mais elle a du mal à se conformer aux dernières volontés de Will qui lui recommandait de profiter de la vie.


Mon avis

Le premier tome avait été un réel coup de cœur pour moi.j’ai été très triste de laisser Lou à sa nouvelle vie sans savoir ce qu’elle devenait ni ce qui lui arrivait. Une fin ouverte, pourquoi pas m’étais je dit. Mais je restais sur ma faim.
Du coup, la sortie de ce deuxième tome fut accueilli comme un soulagement pour moi car même s’il faut se l’avouer, le tome 1 se suffisait à lui même, je m’étais vraiment attachée à Lou, ce petit bout de femme maladroit, qui tente de prendre sa vie en main malgré les circonstances, même si je me suis demandé ce qu’on allait nous raconter dans ce deuxième tome.
 J’ai donc aimé retrouver Lou .et j’ai vécu avec elle ce deuil si difficile à surmonter. Je l’ai prise par la main et j’ai suivi ses aventures. On sent qu’elle a du mal à reprendre pied et on a envie de l’aider à surmonter cela même si on sait qu’elle doit en passer par là.
Lou est restée comme je l’avais quitté, quelques mois se sont quand même passés mais sa douleur est toujours vive. Elle vit avec les fantômes du passé : un fantôme...
Dans ce tome, on la suit dans toutes les étapes du deuil, et des rencontres vont bouleversées sa vie pour toujours. 

J’ai trouvé sur ce tome était un peu similaire au premier mais sur ses aspects positifs. 
On sait et sent que Lou a besoin d’être bousculée dans sa vie pour prendre de bonnes décisions sans regrets.
Ce tome n’est pas indispensable car comme évoqué le tome 1 se suffit à lui même mais on va dire que c’est du bonus, surtout si on apprécie le personnage de Lou.
On a envie qu’elle aille bien, car pour la part c’est un peu devenu comme une amie, l’on a envie qu’elle soit heureuse. 
Dans ce tome, elle fait face à de nouvelles épreuves qui la font douter car elle a peur de souffrir’ de l’abandon. Elle essaie de se reconstruire et de se construire une carapace et on veut savoir où ses décisions vont la mener. Car il faut dire que Jojo Moyes a l’art du rebondissement. 
On rencontre de nouveaux personnages notamment Lily et Sam. J’ai eu beaucoup de mal avec le personnage de Lily. Mais je me suis beaucoup attachée à Sam. L’histoire de Lily est un peu tirée par les cheveux à mon goût mais cela rajoute du piment.
Ce que j’ai noté dans ce tome c’est l’absence de Will, il m’a beaucoup manqué, on sent sa présence tout le long et on espère toujours son retour même si on sait que c’est impossible...

Le rythme du récit est prenant et chaque fin de chapitre nous donne envie de lire le suivant. Le style de l’auteur n’a pas changé et sa plume est toujours aussi fluide et facile.

Cette lecture a été pour moi vive et riche en émotions, j’ai été triste, heureuse, et surprise avec Lou. Je vivais ces moments à elle avec elle.
Je n’ai pas ressenti toutes les émotions du premier tome, c’était différent. 
A la fin du livre, j’ai été une nouvelle fois triste de quitter Lou. D’ailleurs, je pense que ma prochaine lecture sera plus légère.

En bref, vous l’aurez compris, c’est une lecture pas loin du coup de cœur, drôle et émouvante, avec beaucoup de rebondissements et qui ne vous laissera pas indemne.


Ma note 
4,5/5



samedi 18 août 2018

[CHRONIQUE LITTERAIRE] Never Never de Colleen Hoover et Tarryn Fisher

    Poche: 448 pages
    Editeur : Pocket (19 avril 2018)
    Collection : BEST
    Langue : Français
    ISBN-10: 2266270036
    ISBN-13: 978-2266270038















Quatrième de couv'

Silas et Charlie réalisent un matin qu'ils ne savent plus qui ils sont, ni quel est leur passé. Eux qui se connaissent pourtant depuis si longtemps, liés par tant de souvenirs communs, il leur faut tout redécouvrir.
Ils se lancent à corps perdu à la recherche de leur passé. Grâce à des journaux intimes, des lettres, ils élucident une partie du mystère.
Mais surtout, ils veulent savoir comment ne plus oublier. Jamais, jamais. Et la réponse est certainement enfouie au plus profond d'eux-mêmes...

Mon avis

Ce livre était sorti aux Editions Hugo Roman mais en 3 tomes (Saisons 1, 2 et 3). Je ne voyais pas trop l'intérêt de les acheter à ce moment là, d'autant qu'ils faisaient de mémoire une centaine de pages chacun.
Alors, j'ai attendu la sortie d'une intégrale, et c'est chose faite : l'intégrale des 3 tomes est sortie aux éditions Pocket dont le prix est inférieur à celui d'un tome (!!).

Il s'agit là de mon premier Colleen Hoover, une auteure dont j'entends déjà parler depuis quelques années mais je n'ai pas eu encore l'occasion (ou je n'ai plutot pas pris le temps) de la lire avant Never Never. Et pourtant, j'ai quelques livres de cette auteure qui attendent gentiment dans ma PAL !

Je dois avouer que pour mon premier livre de cette auteure, je suis assez déçue, j'ai vu beaucoup d'avis positifs sur sa bibliographie en général, j'avais donc placé la barre très haute, je pense.

L'histoire de Never Never est assez originale : 2 ados qui perdent la mémoire au même moment, au même endroit. Un intrigue qui est assez bien plantée.
Les personnages sont très attachants et on les suit avec beaucoup d'intérêt et de curiosité. Ils essaient de découvrir pourquoi tout cela leur arrive en menant leur petite enquête. On découvre tous les éléments en même temps qu'eux.
Au fil des pages, on s'attache de plus en plus aux personnages et on essaie d'anticiper la fin. Des indices sont semés au fil des chapitres.
 Il y a beaucoup d'émotions car on comprend leur désarroi et on les voit se redécouvrir plusieurs fois et c'est ça l'originalité de l'histoire.

J'ai beaucoup aimé la plume des auteures qui est fluide  et facile à lire : c'est un page-turner.
On se laisse emporter sans souci.

On passe par plein d'émotions différentes et de façon intense car Silas et Charlie sont à fleur de peau tout au long du récit : regrets, rancœurs, reproches, colère ou encore tristesse nous accompagnent. Pourtant, ce qui est beau c'est que les deux personnages s'accrochent malgré tout car ils veulent comprendre.

Je pense que cette histoire aurait pu être plus approfondie et mieux exploitée car j'ai été très déçue de la fin et des explications données car on attend 3 tomes durant pour savoir enfin !!
J'ai trouvé la raison de leur perte de mémoire tirée par les cheveux...
Car, il faut se le dire, au fil de l'avancée de l'histoire et selon les péripéties des personnages, je me suis imaginé des scénarios divers et variés, assez ficelés mais il n'en est rien...
De plus, des indices ont été laissés de coté sans explication.

Bref, cette fin bâclée a rendu ma lecture amère, et mon premier Hoover n'est pas vraiment ce que j'espérais.. qu'en sera-t-il du prochain ?.?..


Ma note 
3/5

vendredi 20 juillet 2018

[CHRONIQUE LITTERAIRE] Le Seigneur des Anneaux tome 1 La Fraternité de l'Anneau livre audio

De : J. R. R. Tolkien
Lu par : Thierry Janssen
Série : Le seigneur des anneaux, livre audio 1
Durée : 20 h et 52 min
Version intégrale Livre audio
Date de publication : 14/02/2018
Langue : Français
Éditeur : Audiolib














Quatrième de couv'

C'est un dangereux héritage que Bilbo Bessac cède à son neveu avant de disparaître : l'anneau de pouvoir forgé par Sauron et dérobé jadis à Gollum. Le mage noir n'aspire qu'à retrouver son arme et sa puissance, et déjà ses cavaliers font route vers le Comté... Pour leur échapper et détruire la menace que représente cet anneau, le jeune hobbit, Frodo, et ses compagnons commencent la périlleuse traversée de la Terre du Milieu, dans l'espoir d'atteindre la Faille du Destin, au cœur du Mordor. 

Chef-d’œuvre de la fantasy, découverte d'un monde imaginaire, de sa géographie, de son histoire et de ses langues, mais aussi réflexion sur le pouvoir et la mort, Le seigneur des anneaux est sans équivalent par sa puissance d'évocation, son souffle et son ampleur. 

Cette nouvelle traduction prend en compte la dernière version du texte anglais, les indications laissées par Tolkien à l'intention des traducteurs, et les découvertes permises par les publications posthumes proposées par Christopher Tolkien.

Mon avis 

Tout d'abord, je tiens à remercier Audible pour ce partenariat exceptionnel qui m'a permis de redécouvrir la magie de cette saga.

Ce premier tome ne fait pas moins de 22 heures. Il y a effectivement de quoi s’occuper et l’aventure en écoutant est délicieuse.

En effet, ce premier tome est complètement immersif pour la personne qui écoute les livres audio. Thierry Janssen, le lecteur, conteur du livre audio entraîne le public dans le monde de la Terre du milieu. On écoute un narrateur qui sait adapter sa voix en fonction des personnages qu'il interpréte en prenant en compte leurs traits de caractère, ce qui est un point important à souligner.

J’ai trouvé que c’était une aventure extraordinaire de redécouvrir cette saga en livre audio. On se laisse complètement transporter tant par la narration qui est envoûtante que par l’univers en lui-même. Le narrateur donne complètement vie à chacun de ses personnages : on a l’impression que ce sont les personnages qui parlent entre eux durant les phases de dialogue. Le lecteur fait vraiment tout le travail d’immersion pour la personne qui écoute.

J’ai trouvé que le fait de l’écouter nous transporter vraiment dans l’imaginaire, de façon plus profonde. Pour ma part, le livre audio nécessite beaucoup moins de concentration que si on avait à lire le livre papier. 

On peut avoir l’impression que le livre audio est long parce qu’il fait plus de 22 heures et qu’il faut trouver le temps de l’écouter, c’est vrai, au même titre qu’il faudrait trouver le temps de pouvoir les lire. Mais j’ai trouvé cela très agréable car pour ma part je l’écouté sur le chemin du travail et c’est vrai que c’est très agréable et cela nous permet de nous évader un peu chaque jour. Je ne me suis pas ennuyé une seule seconde car on est vraiment entraîné dans le récit. L'Univers est riche, ses personnages sont attachants et différents, on découvre vraiment cette saga sous un autre angle.

L’histoire prend une autre dimension comparé aux livres papier ou encore aux films, cela nous permet d’enrichir la découverte de cet univers.

Tolkien restera toujours Tolkien que ce soit en version livre papier/audio ou en film, son univers est toujours autant fascinant voire plus une fois que l’on le découvre sous différents aspects. J’ai vraiment redécouvert la magie de la Terre du milieu, les personnages...

La Fraternité de l’anneau est une nouvelle traduction de Daniel Lauzon des éditions Bourgois, du coup on y découvre de nouveaux termes et de nouvelles tournures de phrases ce qui peut parfois perturber le lecteur qui connaît l'ancienne traduction. Pour ma part, j’étais un peu perturbé par le fait de passer de la Comté au Comté. Mais on s’y habitue.

Je trouve que cette version audio permis aux réfractaires qui n’oseraient pas se lancer dans cette saga de s'y jeter à corps perdu. Car il faut dire qu’elle est réputée pour être assez compliquée à entamer surtout pour le tome 1 qui commence par une description assez détaillée de la vie des Hobbits. Justement, je trouve que c’était un parfait compromis de pouvoir s’approprier l’univers sous forme audio.

En tous les cas vous l’aurez compris, pour ma part j’ai adoré ce premier tome, et pour tout vous avouer, je suis déjà en train d’écouter le tome 2 Les Deux Tours et ça se passe tout aussi bien.

Ma note
5/5


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...